Vous êtes ici : Accueil > ICN 2nde > 2018 / 2019 > Le cryptage des données sur internet
Publié : 28 février

Le cryptage des données sur internet

Notre article vous parlera du Cryptage des données sur internet

Avant de commencer voici une définition du mot « cryptage » :
Transformation d’un message en clair en un message codé compréhensible seulement par qui dispose du code : Cryptage d’une dépêche.

Cet article sera en plusieurs parties :

  • 1.Chiffrer VS Crypter
  • 2.Pourquoi chiffrer ses données
  • 3.Le fonctionnement du chiffrement
  • 4.Le chiffrement des données sur internet

I) Chiffrer vs Crypter

Avant de commencer, voici une petite mise au point :

.Le terme crypter n’existe pas. En langage informatique le terme crypter n’est pas utilisé car il vient de l’anglicisme (emprunt fait à la langue anglaise par une autre langue).
.On utilise le terme chiffrer.
.Le mot décrypter existe et est utilisé dans l’opération de déchiffrement lorsque l’on ne possède pas la clé de déchiffrement.

Donc si vous ne voulez pas vous méprendre, il ne faut pas utiliser le mot crypter comme je l’ai fait dans le titre ;-)


II) Pourquoi chiffrer ses données

Le principe du chiffrement vise à rendre des données illisibles pour tout le monde sauf pour la/les personne(s) qui possèdent la/les clé(s) de déchiffrement.
Pour simplifier, il s’agit de cacher les informations qui ne pourront être lues par un tiers, comme des mots de passes ou des fichiers personnels.

Les besoins de chiffrement ont vite vu le jour, surtout à cause des opérations militaires ou des besoins d’échanges d’informations sensibles entre Pays.
Les premières méthodes avancées de chiffrement ont été utilisées un peu avant l’antiquité pour devenir de plus en plus complexes.

En clair, il s’agit de protéger son activité et ses données sur internet.
Si vous voulez être certains que vos informations ne soient pas lues, vous pouvez chiffrer ces dernières.
C’est très important aussi quand vous vous connectez depuis des points non sécurisés tels que des hôtels, aéroports et autres lieux publics.


III) Le fonctionnement du chiffrement

On distingue deux systèmes de chiffrements :

  • le chiffrement symétrique
  • le chiffrement asymétrique.

Le chiffrement symétrique fonctionne avec une seule clé qui permet à la fois de chiffrer et déchiffrer les données. Les algorithmes les plus connus de chiffrement symétrique sont le DES, le Triple DES et l’AES.

Le chiffrement asymétrique fonctionne avec une paire de clés. Une clé publique utilisée pour chiffrer les données et une clé privée utilisée pour déchiffrer les données. L’algorithme de chiffrement asymétrique le plus connu est RSA.


*
L’utilisation de l’un ou l’autre dépend des tâches à accomplir.
Par exemple le chiffrement symétrique peut-être utile pour chiffrer des fichiers ou partitions sur son ordinateur alors que le chiffrement asymétrique est plutôt pratique pour les protocoles d’échange client/serveur ou entre un expéditeur et destinataire.


IV) Le chiffrement des données sur internet

Le chiffrement est très utilisé sur internet par divers protocoles.

Les connexions HTTPs utilisent le chiffrement symétrique et asymétrique pour permettre l’échange de données chiffrés entre le navigateur internet et le site WEB.
Le but est de pouvoir échanger avec le site WEB des données de manière sécurisé notamment dans le cas d’un échange de mot de passe ou de paiement.

Enfin, il est possible de chiffrer ses emails afin que seul le destinataire puisse lire.
La page suivante explique comment s’y prendre :
Comment chiffrer ses emails